Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint Alexandre de l'Ouest Lyonnais
Menu

CONCORDE 265

Le regard des religions sur l'écologie

La planète n'a jamais été figée et ne le sera jamais. D’innombrables espèces sont apparues et se sont éteintes bien avant qu’Homo  sapiens n'entre en scène. Il ne saurait donc être question de concevoir un «état idéal» pour une planète en constante évolution. Mais un changement majeur est intervenu : nous sommes entrés dans une ère que les scientifiques sont convenus d'appeler l'Anthropocène, cette ère au cours de laquelle l'homme est devenu une force géologique qui modifie en profondeur les équilibres naturels de façon suffisamment importante pour menacer le bien-être de l'humanité et la survie d'innombrables espèces.

Il est impératif et urgent de prendre conscience des interactions entre l'homme et la nature, entre économies et grandes transformations qui affectent la planète, c'est-à-dire fondamentalement de notre appartenance à la biosphère. Alors que nous approchons des limites de ce que la Terre peut nous offrir et supporter, nous devons reconnaître que notre bien-être futur dépend de la capacité à rester en deçà de ces seuils de sécurité.

Finalement, les comportements destructeurs au plan écologique apparaissent lorsque l'on oublie que les êtres humains font partie intégrante de la nature et que porter atteinte à celle-ci, c'est aussi nuire gravement à nous-mêmes.

Matthieu Ricard

Plaidoyer pour l'altruisme

______________________

 

Mathieu RICARD, fils du philosophe J-F. Revel et de l'artiste peintre Yahne Le Tourmelin, a étudié la génétique cellulaire avant de se tourner ver le bouddhisme. Devenu  moine en 1978, il est l'un des spécialistes mondiaux du bouddhisme tibétain et l'interprète français du Dalaï-Lama.  Il a fondé " karuna-shechen " qui met en oeuvre des projets humanitaires pour les populations d’Inde, du Népal et du Tibet. Il dédie à cette  association ses droits d'auteur et les bénéfices de ses activités. http://karuna-shechen.org/fr/

 

 Plaidoyer pour l'altruisme : Confrontés à un monde en crise où règnent l'individualisme et le cynisme, nous n'imaginons pas la force de la bienveillance, le pouvoir qu'une attitude altruiste peut avoir sur nos vies et sur la société toute entière. M. Ricard vit l'altruisme au quotidien, nous démontre qu'il ne s'agit pas d'une utopie, mais bien d'une nécessité, voire d’une urgence. L'altruisme s'impose comme la solution pour redonner du sens à nos vies et soigner les maux contemporains.

 

*Altruisme : un amour désintéressé de l’autre, le souhait qu'autrui trouve le bonheur et la générosité mais en n'attendant rien en retour.  On oublie l'égoïsme et le chacun pour soi.

 

*Anthropocène : terme popularisé à la fin du XXe siècle par le météorologue Paul Crutzen, pour désigner une nouvelle époque géologique, qui aurait débuté avec la révolution industrielle. Dans cette période, l’influence de l’être humain sur la biosphère est devenue prédominante, devenant une « force géologique » majeure.

_____________________

 

La suite de cet article dans le journal du secteur "Concorde" N° 265 de Juin 2015

Abonnement pour 1an - 4 numéros: 15 €

Abonnement de soutien : 20 €